COMING SOON

JE NE TE VOYAIS PAS

I DID NOT SEE YOU

François Kohler

 
Documentaire – 2018 – Suisse – 75/50 min Français, allemand – engl. subtl.

 

Dans un contexte sécuritaire orienté sur la peur du risque, deux dispositifs de rencontres entre victimes et agresseurs au sein de différentes prisons proposent une forme complémentaire de justice basée sur la réparation du lien et du tissu social.

Plus focalisée sur l’acte commis que sur les besoins des parties, la justice pénale montre certaines limites. «Je ne te voyais pas» explore le difficile rapprochement entre victimes cherchant à se reconstruire et auteurs enclins à se responsabiliser. La justice restaurative les encourage à gérer eux-mêmes leurs conflits, les aide à se libérer de leur statut. Un film intimiste et émotionnel où les barrières entre réalité et fiction s’estompent.

More focused on the act committed than on the needs of those involved, penal justice has certain limitations.
The film explores the difficult connection between victims trying to rebuild their lives and perpetrators disposed 
to taking responsibility. Restorative justice encourages the parties to manage their conflicts themselves, helping them to free themselves from their status. An intimate, emotional film in which the barriers between reality and fiction fade away.

In einem Sicherheitsumfeld, das auf Angst vor Risiken beruht, ergründet der Film die schwierige Annäherung zwischen Opfern, die versuchen, ihr Leben wieder aufzubauen, und Tätern, die bereit sind, Verantwortung zu übernehmen. Zwei Massnahmen der restaurativen Justiz sollen beiden Parteien dabei helfen, ihre Konflikte selbst zu lösen, um sich von ihrem Status zu befreien. Ein intimer und emotionaler Film, in dem die Grenze zwischen Realität und Fiktion verschwimmt.

MATERIEL DE PRESSE: Download 

François Kohler

Né à Couvet (Suisse). Après avoir obtenu une licence en droit à l’université de Neuchâtel, François Kohler poursuit des études de cinéma à l’INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle et Techniques de Diffusion) à Bruxelles. Il réalise, produit ou coproduit ensuite des films de cinéma et de télévision parmi lesquels LE SOUFFLE DU DESERT (2005) et CHER MONSIEUR, CHER PAPA (2008), tous deux sortis en compétition internationale au festival Visions du Réel à Nyon.

 

Born in Couvet. François Kohler studied Law at the University of Neuchâtel and attended the INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle et Techniques de Diffusion) in Brussels. Kohler has directed films for both cinema and television. Among them LE SOUFFLE DU DESERT (2005) and CHER MONSIEUR, CHER PAPA (2008), which celebrated their world premiere in the international competition at Visions du Réel in Nyon.

Credits

Ecriture & Réalisation : François Kohler

Image : Joseph Areddy

Son: David Lipka

Musique originale : Christian Garcia Gaucher

Montage image : Dejan Savic

Montage son : Renaud Musy

Mixage : François Musy

Postproduction image: Rodney Musso et Jean-Baptiste Perrin

Production déléguée : Xavier Grin

Une coproduction :

P.S. Productions
Instant films
RTS Radio Télévision Suisse, SRG – SSR
ARTE G.E.I.E

Responsable de l’Unité Documentaire RTS: Steven Artels
Chargés de programmes documentaires RTS : Gaspard Lamunière Philippe Zibung Frédéric Pfyffer

Chargée de Programme ARTE : Catherine Le Goff
Production ARTE: Heike Lettau, Caroline Kelsch
Unité de programme Culture ARTE : Claire Isambert

Avec la participation de

L’Office fédéral de la culture (OFC)
Cinéforom et le soutien de la Loterie romandeL’Office fédéral de la culture (OFC)
Succès Passage Antenne
Suissimage

IMDb

SWISSFILMS